CNCCCSOEC
Actualités PHARE  /  Divers  /  Discours de Christopher Cox - Président de la SEC (Washington, mars 2007)


Discours de Christopher Cox - Président de la SEC (Washington, mars 2007)


Le 6 mars 2007, la Securities and Exchange Commission (SEC) a organisé une table ronde relative à sa "feuille de route" qui vise à supprimer, au plus tard en 2009, les exigences pour les entreprises non américaines cotées aux USA qui publient des états financiers en IFRS de réconciliation avec les principes comptables généralement acceptés aux Etats-Unis (US GAAP - Generally Accepted Accounting Principles ).

Le président de la SEC, Christopher Cox, et Charlie McCreevy, commissaire européen en charge du marché intérieur et des services ont ouvert cette réunion (pour en savoir plus sur le discours de Charlie McCreevy, consulter l'article Discours de Charlie McCreevy (mars 2007) sur la convergence et l'équivalence ).

Christopher Cox a tout d'abord rappelé le processus qui s'est engagé il y a onze ans à l'initiative du Congrès américain. Il a précisé que la feuille de route visait à éliminer les actuelles obligations de réconciliation, afin que les entreprises cotées aux Etats-Unis puissent choisir entre les US GAAP ou les IFRS.

Le président de la SEC a également insisté sur le fait que le référentiel de l'IASB était encore nouveau et que, de ce fait, il était nécessaire de s'assurer qu'il était appliqué de manière cohérente, fidèle et transparente. " Nous ne nous attendons pas à une convergence complète ou à atteindre un certain niveau de convergence avant d'éliminer les obligations de réconciliation. Au lieu de cela, il doit y avoir un processus solide et actif mis en place pour la convergence des IFRS et des US GAAP. Si ce processus est mis en oeuvre, alors les différences recensées actuellement seront minimisées au final ".

Pour télécharger (en anglais) le discours (48 Ko) de Christopher Cox

Actualités

Zoom sur l'actu des IFRS
Haut de page
Imprimer
La Lettre trimestrielle

Cliquez ici si vous n'avez pas Adobe Reader.

L'Academie

Dipac