CNCCCSOEC
Actualités PHARE  /  Divers  /  Instruction fiscale sur la provision pour démantèlement...


Instruction fiscale sur la provision pour démantèlement...


La norme IAS 16 "Immobilisations corporelles" prévoit que les coûts afférents au démantèlement, à l'enlèvement ou à la remise en état d'une immobilisation corporelle, encourus du fait de l'installation de l'immobilisation, sont inclus dans le coût de l'immobilisation. Par ailleurs, l'entreprise à laquelle incombe une obligation liée aux dommages causés à l'environnement doit comptabiliser une provision pour tenir compte de cette obligation, correspondant aux coûts futurs qui devront être engagés.

Cette règle comptable internationale a été transposée dans le plan comptable général applicable aux comptes individuels des entreprises françaises, en matière de passifs par le règlement du Comité de la réglementation comptable (CRC) n° 2000-06 du 7 décembre 2000, et en matière d'actifs par le règlement du CRC n° 2004-06 du 23 novembre 2004.

Les coûts de démantèlement, d’enlèvement d’installation ou de remise en état de site encourus du fait d’une obligation incombant à l’entreprise en raison d’une dégradation immédiate de l’environnement, font l’objet d’une provision pour charges futures comptabilisée au passif, et d’un actif de contrepartie qui est une composante du prix de revient de l’immobilisation corporelle concernée. Cet actif est amortissable sur la durée d’utilisation de l’installation ou du site. Un commentaire spécifique au traitement comptable des coûts de démantèlement a été publié par le CNC (avis n° 2005-H du 6 décembre 2005 du comité d’urgence du CNC et note de présentation de cet avis).

Il en va désormais de même du point de vue fiscal. La provision constituée en vue de faire face à ces coûts n’est pas déductible. Corrélativement, l’entreprise acquiert le droit de déduire l’amortissement de l’actif d’égale valeur comptabilisé au bilan en contrepartie de la provision, qui est dénommé usuellement « actif de contrepartie ». Ce traitement nouveau est défini au nouvel article 39 ter C du code général des impôts.

La présente instruction fiscale 4 E-2-07 n° 48 du 30 mars 2007 a pour objectif de commenter ce dispositif.

Pour consulter cette instruction fiscale (1,1 Mo).

Actualités

Zoom sur l'actu des IFRS
Haut de page
Imprimer
La Lettre trimestrielle

Cliquez ici si vous n'avez pas Adobe Reader.

L'Academie

Dipac