CNCCCSOEC
Actualités PHARE  /  EFRAG  /  Consultations européennes de l’EFRAG sur les principaux projets de l'IASB


Consultations européennes de l’EFRAG sur les principaux projets de l'IASB


L’IASB a prévu de finaliser d'ici juin 2011 ses projets majeurs - reconnaissance du revenu contrats de location contrats d’assurance et  instruments financiers , et s'emploie actuellement à redélibérer sur ces propositions.

Après avoir consulté les normalisateurs nationaux européens, l’EFRAG a décidé d'organiser des manifestations à travers l'Europe en mai 2011, afin de fournir à l'IASB des informations utiles dans le cadre de la finalisation de ces projets et de s'assurer que les normes finales seront adaptées pour un usage en Europe.

L'objectif de ces manifestations est :

  • d’exposer aux parties prenantes européennes les décisions provisoires que l'IASB a prises lors de la phase de re-délibération des projets ;
  • de s’assurer que ces décisions provisoires répondent aux principales préoccupations exprimées par les parties prenantes européennes lors de la phase de consultation ; et
  • d’identifier les modifications apportées par rapport aux propositions contenues dans les exposés-sondages qui pourraient susciter de nouvelles problématiques majeures.

Les manifestations seront organisées conjointement avec les normalisateurs nationaux et en étroite collaboration avec l'IASB. Les parties prenantes européennes sont invitées à y participer.

Les thèmes de discussion seront définis en accord avec le normalisateur national, étant précisé que les problématiques liées à la reconnaissance du revenu et les contrats de location devraient être discutées lors de chaque consultation.

Pour chaque manifestation, un compte-rendu des points de vue expirmés par les parties prenantes sera publié sur le site internet de l’EFRAG et du normalisateur national concerné.

Les lieux et dates des manifestations peuvent être consultés sur le site de l’EFRAG .

Actualités

Zoom sur l'actu des IFRS
Haut de page
Imprimer
La Lettre trimestrielle

Cliquez ici si vous n'avez pas Adobe Reader.

L'Academie

Dipac