CNCCCSOEC
Actualités PHARE  /  EFRAG  /  Synthèse de la conférence à Milan sur le résultat net / OCI - 22 octobre 2015


Synthèse de la conférence à Milan sur le résultat net / OCI - 22 octobre 2015


Le 18 décembre 2015, l’EFRAG a publié la synthèse de la conférence sur le résultat net / OCI, tenue à Milan le 22 octobre 2015.

L'IASB a publié le 28 mai 2015 l’exposé-sondage (ED) « Cadre conceptuel de l'information financière » (ED/2015/3) , qui donne une description de l'état du résultat net et qui suggère ce que pourrait être l'OCI (autres éléments du résultat global). L'ED sollicite des commentaires sur la description proposée et l'utilisation de l'OCI.

Afin de recueillir les points de vue, l'EFRAG, l'EFFAS (la Fédération européenne des analystes financiers) et l’Association italienne des analystes financiers, en coopération avec l'IASB, ont organisé une conférence sur le sujet, le 22 octobre 2015 à Milan.

Les principales remarques qui ont été remontées à cette occasion sont les suivantes :

L’information financière issue de l’état du résultat net est fondamentale et le résultat net est souvent le point de départ des analystes financiers. Cependant, les investisseurs et les créanciers ont besoin d’un ensemble complet d’états financiers pour évaluer correctement la performance de l’entité, la qualité des actifs nets et la qualité des bénéfices.

La guidance IFRS sur les autres éléments du résultat global est incohérente, complexe et difficile à comprendre. C’est pourquoi, l’IASB devrait définir la notion de performance financière, clarifier le sens et l’importance des autres éléments du résultat global ainsi que la façon de faire la distinction en pratique entre résultat net et les autres éléments du résultat global.

Certains membres du panel ont appelé à un ensemble unique de définitions d’indicateurs alternatifs non-GAAP, tels que l’EBITDA et l’EBIT.

Des membres du panel ont souligné l’importance d’avoir une ventilation des comptes plus cohérente au niveau du compte de résultat, à des fins de comparaison.

Certains membres du panel et participants ont mentionné le goodwill comme étant un sujet très problématique, affectant à la fois l’état de la situation financière et le compte de résultat et estiment que ce point devrait être ré-examiné par l’IASB.

Certains membres du panel ont salué la réintroduction de la notion de prudence, mais ont indiqué que cette notion pourrait être entendue dans sa conception plus large qui aiderait les utilisateurs à évaluer la gestion (« stewardship ») et à comprendre si le management prend plus de risques que ce que les actionnaires accepteraient.

Pour télécharger le compte-rendu  de la conférence de l’EFRAG (en anglais)

Pour se connecter au site internet  de l’EFRAG

Actualités

Zoom sur l'actu des IFRS
Haut de page
Imprimer
La Lettre trimestrielle

Cliquez ici si vous n'avez pas Adobe Reader.

L'Academie

Dipac