CNCCCSOEC
Actualités PHARE  /  EFRAG  /  Synthèse de la conférence sur le cadre conceptuel - 14 octobre 2015 à Helsinki


Synthèse de la conférence sur le cadre conceptuel - 14 octobre 2015 à Helsinki


Le 20 novembre 2015, l’EFRAG a publié la synthèse de la conférence sur le cadre conceptuel, qui s’est déroulée le 14 octobre 2015 à Helsinki. 

Cette conférence, organisée en commun avec l’IASB, fait partie d’une série de réunions pour recueillir les points de vue des parties prenantes sur les propositions de l'IASB exposées dans l’exposé-sondage relatif au « Cadre conceptuel de l’information financière »  publié en mai 2015.

Le rôle du cadre conceptuel en normalisation

Des inquiétudes ont été exprimées quant à l’application concrète des concepts théoriques et la difficulté à évaluer l’impact de l’exposé-sondage sur la normalisation future et sur les auditeurs.

Prudence, gestion et incertitude de l’évaluation

Des inquiétudes ont été exprimées quant à l’utilisation du terme « prudence » qui en est faite par l’exposé-sondage car elle semble différente de l’interprétation qu’en font la plupart des gens. En outre, comment un nouveau concept de prudence pourrait-il contrecarrer le biais naturel du management ?

Eléments des états financiers, comptabilisation et dé-comptabilisation 

Il a été ensuite discuté des points suivants :

  • Définition des actifs et des passifs, critères de comptabilisation, manque de guidance sur la distinction entre les capitaux propres et les passifs, système de garantie des dépôts, provisions de restructuration.
  • Evaluation, présentation (autres éléments du résultats global et recyclage) et notion de performance : comment communiquer sur ces sujets dans les états financiers, définition de la performance, conséquences pour la comptabilisation des activités agricoles, interprétations du terme « modèle économique ».

Pour télécharger le feedback statement  de l'EFRAG (en anglais)

Pour se connecter au  site internet  de l’EFRAG

Actualités

Zoom sur l'actu des IFRS
Haut de page
Imprimer
La Lettre trimestrielle

Cliquez ici si vous n'avez pas Adobe Reader.

L'Academie

Dipac